«La popularité des élus de la majorité est en baisse»

Voici l’article qui est paru dans le Journal de Saint-Barth de ce mercredi 26 janvier, concernant la
réélection du conseil exécutif :

« Dès lors qu’il y avait possibilité d’avoir une élection pour le conseil exécutif, il était de mon devoir de me présenter et d’y faire valoir le projet pour lequel j’ai été élu. Même si, dans le
cas présent, je savais qu’il y avait peu de chance que je sois élu. J’étais intervenu à plusieurs reprises, pour demander que le conseiller démissionnaire, depuis le 31 mai 2010, soit remplacé.
Le principal argument du président pour ne pas procéder à cette élection a été de nous dire qu’il n’en avait pas besoin et qu’il fallait préserver l’image de Saint-Barthélemy à l’extérieur, que
par conséquent il ne fallait pas que le conseil exécutif soit dissous…
Les élections de vendredi dernier nous enseignent en tout cas que la cote de popularité des élus de la majorité est en nette baisse : cela au sein même de son propre groupe ! Lors des élections
de 2007, la plupart avaient obtenu 18 voix, aujourd’hui ils n’en recueillent plus que 14… J’ajouterais que l’élection d’Andy Laplace au conseil exécutif permettra peut-être d’influencer les
décisions en matière d’environnement à St Barth. J’ai d’ailleurs voté pour lui. A votre question de savoir si je n’ai pas fait d’ombre à Maxime Desouches, j’estime que bien au contraire, je l’ai
sorti de celle de Bruno Magras ; il regagne ainsi son indépendance. »