Budget 2011 de Saint-Martin : on serre la ceinture

La crise a laissé des traces et les recettes fiscales, notamment, seront
moindres encore. Quant à l’aide de l’Etat, elle s’amenuise.

Pas de chiffres ou très peu, mais une longue liste de « bonnes intentions », la liste du Père Noël selon l’expression du vice-président Daniel Gibbs membre de l’UD (Union pour la démocratie), où
« les cadeaux sont achetés à crédit ». Le débat sur les orientations budgétaires 2011 préfigurant le budget primitif 2011 qui sera voté par les élus d’ici la fin du mois de mars, laisse peu de
place à l’espoir. Car les quelques chiffres cités laissent entrevoir des difficultés financières comme la COM n’en a jamais connu jusqu’ici. Ainsi, Frantz Gumbs, le président de la COM a-t-il
livré, sans s’y appesantir l’indication d’une baisse générale de recettes de 25% !

De son côté, Alain Richardson, le leader du RRR (Rassemblement Responsabilité Réussite) a indiqué que, dans une réunion, il avait été annoncé une baisse des recettes de l’impôt sur les sociétés
(IS) de l’ordre de 60% en 2010 par rapport à 2009, car la situation économique de notre île n’est pas bonne. De là à suggérer que l’année 2011 sera la pire de cette première mandature de la
Collectivité d’outremer, il n’y a qu’un pas. Pour achever ce premier cycle de la COM, et à une année des échéances électorales, ce n’était sans doute pas le voeu de la « majorité » UP (Union pour
le Progrès) de présenter un profil aussi inquiétant. Mais les faits sont là : les orientations budgétaires pour 2011 présentées hier matin en assemblée plénière du Conseil territorial manquaient
de souffle, de puissance, de sous, tout simplement…

 

Article d’Orange News
http://actu.orangecaraibe.com/article.php?p=51725